Sonde/régulateur de qualité d’air auto-calibrant RLQ

Domaines d’utilisation

La sonde de qualité d’air ambiant auto-calibrante commandée par micro-processeur sert à la  mesure de la qualité d’air et/ou la composition chimique de l’air sur la base d’une sonde de mélange de gaz / sonde COV (composés organiques volatils). Elle est utilisée pour la mesure de la qualité de l’air dans les bureaux, hôtels, salles de réunion, logements, magasins, restaurants, etc… pour l’évaluation quantitative de la teneur des gaz polluants dans l’air ambiant (fumées de cigarettes, odeurs corporelles, transpiration, air respirable, vapeurs de solvant, émissions provenant des matériaux de construction et de détergents), pour le réglage de la sensibilité concernant la contamination de l’air maximale possible, pour la ventilation des pièces selon les besoins en vue d’une économie d’énergie : la ventilation n’est enclenchée qu’en cas de détection de particules polluantes. Grâce à la linéarisation et la haute température de service, la sonde de qualité d’air présente une dérive très faible et une bonne stabilité, l’auto-calibration de la sonde s’effectue automatiquement.

Gaz détectables : gaz mixte, vapeurs d’alcane, fumée de cigarettes, gaz d’échappement, air respirable, fumée de combustion (bois, papier, matières synthétiques). Parmi les COV, comptent aussi par exemple, les combinaisons des groupes de substances des alcanes, alcènes, aromatique, terpènes                 hydrocarbures halogénés, esters, aldéhydes et cétones ainsi que les COV naturels tels que terpènes et les isoprènes. Les gaz COV émanant des produits chimiques utilisés en construction et se trouvant par exemple dans les peintures, les revêtements muraux, les colles ou mastics, dans l’ameublement, les détergents et produits d’entretien, les substances chimiques  des équipements de bureautique  et les moquettes. La durée de vie du capteur dépend du type de sollicitation et de la concentration en gaz.

Caractéristiques

Description

 

RLQ..

Tension d’alimentation 24 Vac/dc, consommation de courant environ 70 mA à 24 Vdc
Capteur COV (oxyde métallique) à étalonnage automatique
Plage de mesure 0 … 100 % qualité d’air, se référant au gaz de calibrage

3 sensibilités réglables par interrupteur DIP : faible, moyenne (par défaut), élevée

Signal de sortie 0 … 10 Vdc (0 Vdc = air propre, 10 Vdc = air pollué)

ou 4 … 20 mA (sélection possible par cavalier

ou avec inverseur libre de potentiel (24 Vdc),

point de commutation réglable entre 0 … 100 % du signal de sortie

Incertitude de mesure ±20 % de l’échelle (se référant au gaz de calibrage)
Température ambiante 0 … 50°C
Détection des gaz non sélective
Raccordement électrique 0,14-1,5 mm par bornes à vis sur carte
Stabilité long terme < 10% / an
Temps de démarrage 1 heure
Temps de réponse < 60 s
Boîtier plastique ABS, couleur blanc pur (similaire à RAL9010), acier inox en option
Dimensions 85 x 91 x 27 mm ; boîtier inox en option 75 x 75 x 25 mm
Montage mural ou sur boîte d’encastrement Ø 55 mm
Classe de protection III selon EN 60730
Indice de protection IP30 selon EN 60529
Normes conformité CE, compatibilité électromagnétique selon EN 61326 + A1 + A2,

directives CEM 2004/108/CE, directive basse tension 73/23/CEE

Affichage «feu tricolore» composé de 5 diodes électroluminescentes pour afficher la qualité d’air effective

Utilisé dans :